Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Un petit cas de conscience est un film français de genre Drame réalisé par Marie-Claude Treilhou sorti en France le 25 décembre 2002 avec Ingrid Bourgoin

Un petit cas de conscience (2002)

Un petit cas de conscience
Si vous aimez ce film, faites-le savoir !
Sortie en France 25 décembre 2002
Durée 1h35
Réalisé par
OrigineFrance
Genres Drame,    Policier
Note56% 2.800782.800782.800782.800782.80078

Un petit cas de conscience est un film français réalisé par Marie-Claude Treilhou, sorti en 2002.

Synopsis

Un clan de vieilles copines, qui abordent la cinquantaine avec beaucoup d'enfance, se prend dans le tapis d'un fait divers : deux d'entre elles, qui vivent ensemble, sont victimes d'un cambriolage dans leur maison de campagne.

Acteurs

Bande annonce de Un petit cas de conscience

Bluray, DVD

Streaming / VOD

Source : Wikidata

Commentaires


Postez un commentaire :

Suggestions de films similaires à Un petit cas de conscience

Il y a 8 films ayant les mêmes acteurs, 12 films avec le même réalisateur, 63264 ayant les mêmes genres cinématographiques (dont 7873 ayant exactement les mêmes 2 genres que Un petit cas de conscience), pour avoir au final 70 suggestions de films similaires.

Si vous avez aimé Un petit cas de conscience, vous aimerez sûrement les films similaires suivants :
Simone Barbès ou La Vertu, 1h15
Réalisé par Marie-Claude Treilhou
Origine France
Genres Drame, Comédie dramatique
Acteurs Ingrid Bourgoin, Martine Simonet, Sonia Saviange, Michel Delahaye, Noël Simsolo, Max Amyl
Note66% 3.3263553.3263553.3263553.3263553.326355
Simone Barbès est ouvreuse dans un cinéma porno. Un soir, après son travail, elle se rend dans une boîte de nuit lesbienne. Puis elle rencontre un homme seul et désespéré.
Corps à cœur, 2h6
Réalisé par Gérard Frot-Coutaz, Marie-Claude Treilhou, Paul Vecchiali
Origine France
Genres Drame, Comédie dramatique
Acteurs Hélène Surgère, Myriam Mézières, Christine Murillo, Béatrice Bruno, Marie-Claude Treilhou, Sonia Saviange
Note71% 3.593623.593623.593623.593623.59362
Pierrot (Nicolas Silberg) a quelque trente ans, Jeanne (Hélène Surgère) en a bien cinquante. Il est garagiste. Elle est pharmacienne. Lui loulou, elle racée : on ne sait pas très bien ce qu'ils ont en commun si ce n'est la musique. Ils se rencontrent à la Sainte-Chapelle pour un concert du Requiem de Fauré. Pierrot devient amoureux fou. Il est prêt à tout. Mais Jeanne se refuse, muselle la relation.
Lourdes l'hiver, 9minutes
Réalisé par Marie-Claude Treilhou
Origine France
Genres Drame, Comédie dramatique
Acteurs Michel Delahaye

Dans les rues désertes de Lourdes en hiver, un vieil homme a perdu sa femme. Il la retrouve. Cauchemar ou miracle ?
C'est la vie !, 1h31
Réalisé par Gérard Frot-Coutaz, Marie-Claude Treilhou, Paul Vecchiali
Genres Drame, Comédie
Acteurs Hélène Surgère, Jean-Christophe Bouvet, Cécile Clairval-Milhaud, Liza Braconnier, Ingrid Bourgoin, Michel Delahaye
Note61% 3.069373.069373.069373.069373.06937
Une femme, quittée par son mari, suit les conseils de son amie psy et rencontre un homme.
L'âne qui a bu la lune, 1h35
Réalisé par Marie-Claude Treilhou
Origine France
Acteurs Jean-Henri Meunier

Cinq contes populaires issus du patrimoine occitan qui ont chacun un thème différent :
Paroisses, paroissiens, paroissiennes, 55minutes
Réalisé par Marie-Claude Treilhou
Origine France
Genres Documentaire

Ce documentaire présente des témoignages de personnes directement engagées dans la vie de la paroisse du Kremlin-Bicêtre, ville de la région parisienne populaire et multi-ethnique.
Il était une fois la télé, 57minutes
Réalisé par Marie-Claude Treilhou
Origine France
Genres Documentaire

Dans le village de Labastide-en-Val dans le département de l'Aude, les habitants sont interrogés sur ce que représente pour eux la télévision.
Couleurs d'orchestre, 2h
Réalisé par Marie-Claude Treilhou
Origine France
Genres Documentaire
Thèmes La musique, Le monde du travail, Lié à la musique classique

Approche de l'orchestre symphonique avec l'orchestre de Paris. Ce film se propose d'extraire l'orchestre symphonique de son abstraction, de lui donner du corps, de l'humaniser, pour prendre la mesure du travail qui précède et accompagne le concert, tout ce qui en conditionne l'existence. Le film se situe résolument du côté du travail, de ses conditions, de ses spécificités, finesses et drôleries. Pour donner à la magie musicale tout son soubassement logistique, en renforcer la force émotionnelle, mesurer toute l'envergure de ce phénomène de raffinement, à tous les étages de son élaboration.