Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Les enfants jouent à la Russie est un film français de genre Drame réalisé par Jean-Luc Godard sorti en France le 1 janvier 1993 avec László Szabó

Les enfants jouent à la Russie (1993)

Les enfants jouent à la Russie
Si vous aimez ce film, faites-le savoir !
Sortie en France 1 janvier 1993
Durée 1h
Réalisé par
OrigineFrance
Genres Drame,    Documentaire
Note60% 3.0058653.0058653.0058653.0058653.005865

Les Enfants jouent à la Russie (English: The Kids Play Russian) is a 1993 French film directed by Jean-Luc Godard and starring László Szabó and Godard. Szabó plays a Hollywood producer who hires a famous French filmmaker (Godard) to make a documentary about post-Cold War Russia. Instead the filmmaker stays in France and casts himself in the lead role of Fyodor Dostoyevsky's The Idiot.

Synopsis

Engagé par une major américaine pour un documentaire sur l'après-guerre froide en Russie, Godard réalisateur dans le rôle du prince Mychkine, l'idiot-cinéaste, s'entête à vouloir faire un film impossible.

Acteurs

László Szabó

(Jack Valenti, the producer)
Bande annonce de Les enfants jouent à la Russie

Bluray, DVD

Streaming / VOD

Source : Wikidata

Commentaires


Postez un commentaire :

Suggestions de films similaires à Les enfants jouent à la Russie

Il y a 21 films ayant les mêmes acteurs, 76 films avec le même réalisateur, 63266 ayant les mêmes genres cinématographiques (dont 871 ayant exactement les mêmes 2 genres que Les enfants jouent à la Russie), pour avoir au final 70 suggestions de films similaires.

Si vous avez aimé Les enfants jouent à la Russie, vous aimerez sûrement les films similaires suivants :
Le Petit Soldat, 1h24
Réalisé par Jean-Luc Godard
Origine France
Genres Drame, Guerre, Historique, Policier
Thèmes Afrique post-coloniale, L'armée française, La colonisation française, Le terrorisme, La guerre d'Algérie, Politique, Histoire de France
Acteurs Michel Subor, Anna Karina, Henri-Jacques Huet, Jean-Luc Godard, László Szabó, Georges de Beauregard
Note71% 3.5974753.5974753.5974753.5974753.597475
En 1958, pendant la Guerre d'Algérie, Bruno Forestier (Michel Subor), déserteur réfugié en Suisse, travaille pour un groupuscule d'extrême droite. Il croise un jour Véronica (Anna Karina) et en tombe amoureux. Ses amis le soupçonnent de mener un double jeu, et pour le tester, lui ordonnent d'assassiner un journaliste.
Alphaville, une étrange aventure de Lemmy Caution, 1h39
Réalisé par Jean-Luc Godard
Origine France
Genres Drame, Science-fiction, Espionnage, Policier
Thèmes Espionnage, Informatique, Le futur, Politique, Dystopique
Acteurs Eddie Constantine, Jean-Pierre Léaud, Anna Karina, László Szabó, Akim Tamiroff, Howard Vernon
Note70% 3.5489553.5489553.5489553.5489553.548955
Dans une époque postérieure aux années 1960, les autorités des « pays extérieurs » envoient le célèbre agent secret Lemmy Caution (Eddie Constantine) en mission à Alphaville, une cité déshumanisée, éloignée de quelques années-lumière de la Terre. Caution est chargé de neutraliser le professeur von Braun, tout-puissant maître d'Alphaville, qui a aboli les sentiments humains. Un ordinateur, Alpha 60, régit toute la ville. Un messager de Dickson, un ancien agent secret, ordonne à Lemmy de « détruire Alpha 60 et de sauver ceux qui pleurent ». Mais Lemmy est enlevé, interrogé par Alpha 60 et condamné à mort…
Passion
Passion (1982)
, 1h28
Réalisé par Jean-Luc Godard, Alain Tasma
Origine France
Genres Drame, Comédie
Thèmes Film traitant du cinéma, Le monde du travail
Acteurs Isabelle Huppert, Jerzy Radziwiłowicz, Hanna Schygulla, Michel Piccoli, László Szabó, Myriem Roussel
Note62% 3.101073.101073.101073.101073.10107
Durant le tournage d'un film, un réalisateur se détourne de son entreprise en découvrant la lutte d'une jeune ouvrière licenciée par un patron qui n'appréciait guère ses activités syndicales.
Le Livre d'image, 1h25
Réalisé par Jean-Luc Godard
Origine Suisse
Genres Drame, Documentaire
Acteurs Jean-Luc Godard, Buster Keaton
Note61% 3.0992053.0992053.0992053.0992053.099205
Selon Jean-Luc Godard, il s'agit d'un film en six parties dont les cinq premières constituent « une très longue introduction [...] comme si avant de voir la main, on voit séparément les cinq doigts», la sixième étant «une espèce de fable » sur une fausse révolution conçue par un chef d'un émirat fictif privé de ressources pétrolières.
Lettre à Freddy Buache, 11minutes
Réalisé par Jean-Luc Godard
Origine France
Genres Drame, Documentaire
Acteurs Jean-Luc Godard
Note66% 3.3324753.3324753.3324753.3324753.332475
Jean-Luc Godard adresse une lettre audiovisuelle à Freddy Buache, fondateur de la Cinémathèque suisse et grand admirateur du cinéaste. Il filme Lausanne, ville qui a perdu toute sa poésie, et ses habitants, et parle de ce qui fait le cinéma : la lumière, les mouvements et les couleurs.
Un film comme les autres, 1h43
Réalisé par Jean-Luc Godard
Genres Drame, Documentaire
Note55% 2.764562.764562.764562.764562.76456
Discussions entre étudiants et ouvriers (des inconnus, parfois non filmés de face) sur ce qui s'est passé au mois de mai, sur l'occupation des usines, les agissements de la police, le désir de révolution, le tout entrecoupé de séquences muettes documentaires des manifestations de mai 1968.
Made in USA, 1h30
Réalisé par Jean-Luc Godard
Origine France
Genres Thriller, Comédie, Policier, Politique
Acteurs Anna Karina, Jean-Pierre Léaud, László Szabó, Marianne Faithfull, Yves Afonso, Jean-Luc Godard
Note63% 3.150313.150313.150313.150313.15031
Paula Nelson recherche son fiancé, Richard Politzer, journaliste. Elle le retrouve mort, de mort violente. Paula va rencontrer d'étranges personnages, elle a l'impression de « naviguer dans un film de Walt Disney, mais joué par Humphrey Bogart, donc dans un film politique ».
Numéro deux, 1h28
Réalisé par Jean-Luc Godard
Origine France
Genres Drame, Documentaire
Acteurs Jean-Luc Godard, Alexandre Rignault
Note63% 3.1995753.1995753.1995753.1995753.199575
À la fois documentaire et film expérimental, Numéro deux se divise en deux principaux mouvements ; le premier présente Jean-Luc Godard lui-même, qui, au cours d'un long monologue, parle de lui, de son nouveau rapport au cinéma (notamment par l'utilisation de la vidéo) et des difficultés de son métier. Le second, construit en tableaux, est une analyse de la famille, et particulièrement d'une famille de classe moyenne située à Grenoble, son quotidien, et ce qu'il révèle. Sandrine, Pierre et leurs enfants sont filmés, à la manière d'une télé-réalité ou d'un documentaire, par des caméras intrusives et immobiles placées dans leur appartement.