Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Komtessen est un film danois de genre Drame réalisé par Anker Sørensen avec Malene Schwartz

Komtessen (1961)

Komtessen
Si vous aimez ce film, faites-le savoir !
  • Infos
  • Casting
  • Infos techniques
  • Photos
  • Vidéos
  • Passages TV
  • Citations
  • Personnages
  • Musique
  • Récompenses
Durée 1h40
Réalisé par ,    
OrigineDanemark
Genres Drame
Note70% 3.503793.503793.503793.503793.50379

Komtessen is a 1961 Danish family film directed by Erik Overbye and starring Malene Schwartz.

Acteurs

Malene Schwartz

(Betina Mortensen)
Mimi Heinrich

(Marta / Maria Hardenborg - komtesse)
Birgitte Federspiel

(Sonia Hardenborg)
Ebbe Langberg

(Flemming Hardenborg)
Emil Hass Christensen

(Otto Hardenborg)
Bande annonce de Komtessen

Bluray, DVD

Streaming / VOD

Source : Wikidata

Commentaires


Postez un commentaire :

Suggestions de films similaires à Komtessen

Il y a 45 films ayant les mêmes acteurs, 6 films avec le même réalisateur, 58432 ayant les mêmes genres cinématographiques, pour avoir au final 70 suggestions de films similaires.

Si vous avez aimé Komtessen, vous aimerez sûrement les films similaires suivants :
Gudrun
Gudrun (1963)
, 1h40
Réalisé par Anker Sørensen
Origine Danemark
Genres Drame
Acteurs Jørgen Buckhøj, Poul Reichhardt, Nils Asther, Birgitte Federspiel, Yvonne Ingdal
Note59% 2.9865052.9865052.9865052.9865052.986505
In this drama, a young woman is pretty enough to draw lovers to her like flies to honey. Among her suitors are her wealthy business-magnate employer and her lesbian landlady. Unfortunately for all of them, the young woman only has eyes for her childhood sweetheart. The would-be lovers prove themselves to be poor sports and mayhem ensues.
La Parole
La Parole (1955)
, 2h4
Réalisé par Carl Theodor Dreyer
Origine Danemark
Genres Drame
Thèmes La grossesse, Maladie, Religion, Sexualité, Folie
Acteurs Birgitte Federspiel, Henrik Malberg, Emil Hass Christensen, Preben Lerdorff Rye, Ejner Federspiel, Ove Rud
Note82% 4.145264.145264.145264.145264.14526
Vers 1930, dans le Jutland (Danemark), le vieux luthérien Morten Borgen exploite une vaste ferme, le domaine de Borgensgård, entouré de son fils aîné Mikkel, de sa bru Inger, de son second fils, Johannes, alors en pleine crise mystique, et du cadet, Anders. Un matin, Morten Borgen et deux de ses fils partent à la recherche du troisième, Johannes, qui vient de s'enfuir. Ils le retrouvent dans les dunes voisines, se prenant pour le Christ et reprochant aux hommes de ne point entendre sa voix. Autrefois, son père souhaitait faire de lui un pasteur, ce que Mikkel, devenu athée, lui reproche. Son épouse Inger, mère de deux fillettes, est actuellement enceinte. Quant à Anders, il est épris d'Anne, la fille de Peter le tailleur. Mais celui-ci refuse de lui donner la main de sa fille, à cause de désaccords qui les opposent en matière religieuse. Apprenant cette décision, Morten le patriarche se met en colère et se rend chez Peter. Il déclare que les divergences religieuses ne doivent en aucun cas nuire au bonheur de leurs enfants. Peter s'obstine et rétorque qu'il serait bon qu'il traverse des épreuves. Les rapports entre les deux hommes s'enveniment à tel point qu'on doit les séparer. Le vœu de Peter paraît se réaliser : par téléphone, ils apprennent qu'Inger est au plus mal. Le docteur, la sage-femme et Mikkel s'empressent autour d'Inger. Johannes évoque de sombres visions. Ses prédictions se matérialisent malheureusement : l'enfant est mort-né et Inger ne peut être sauvée. Johannes tente de la ressusciter en vain et s'évanouit. Il quitte alors la chambre, par la fenêtre, en laissant, en guise de message, une citation biblique : « Vous me chercherez et […] je vous le dis aussi maintenant : vous ne pouvez aller où je vais. » Le faire-part de décès d'Inger emplit l'écran. Dès lors, Peter annonce à sa femme qu'il leur faut gagner Borgensgård, le Christ conseillant la réconciliation entre frères. Dans la demeure familiale des Borgen, le pasteur prononce son sermon. Peter se réconcilie avec Morten. Mikkel pleure auprès du cercueil. Johannes apparaît alors : la petite Maren, fille d'Inger, le conduit auprès de la défunte et lui demande d'agir vite. Il semble avoir recouvré la raison et dit : « Écoute-moi, toi qui es morte. » Le pasteur proteste, le docteur le retient. Johannes poursuit : « Donne-moi la Parole. […] Inger, au nom de Jésus-Christ, lève-toi. » Inger décroise les doigts et ouvre les yeux. Son époux, Mikkel, retrouve la foi. Anders remet la pendule en marche. Mikkel s'exclame alors : « Une nouvelle vie commence pour nous.