Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Don Olsen kommer til byen est un film danois de genre Comédie réalisé par Anker Sørensen avec Dirch Passer

Don Olsen kommer til byen (1964)

Don Olsen kommer til byen
Si vous aimez ce film, faites-le savoir !
  • Infos
  • Casting
  • Infos techniques
  • Photos
  • Vidéos
  • Passages TV
  • Citations
  • Personnages
  • Musique
  • Récompenses
Durée 1h29
Réalisé par
OrigineDanemark
Genres Comédie
Note62% 3.14813.14813.14813.14813.1481

Don Olsen kommer til byen is a 1964 Danish comedy film directed by Anker Sørensen. The film stars Dirch Passer.

Acteurs

Bande annonce de Don Olsen kommer til byen

Bluray, DVD

Streaming / VOD

Source : Wikidata

Commentaires


Postez un commentaire :

Suggestions de films similaires à Don Olsen kommer til byen

Il y a 100 films ayant les mêmes acteurs, 6 films avec le même réalisateur, 35435 ayant les mêmes genres cinématographiques, pour avoir au final 70 suggestions de films similaires.

Si vous avez aimé Don Olsen kommer til byen, vous aimerez sûrement les films similaires suivants :
La poussière sur le cerveau, 1h44
Réalisé par Poul Bang
Origine Danemark
Genres Comédie
Acteurs Helle Virkner, Søren Elung Jensen, Dirch Passer, Hanne Borchsenius, Bodil Udsen, Ove Sprogøe
Note66% 3.342753.342753.342753.342753.34275
L'histoire des centres autour des femmes au foyer Busybody d'un quartier de classe ouvrière danoise moderne des années 1960. Un remake du film de comédie norvégienne de 1959.
Gudrun
Gudrun (1963)
, 1h40
Réalisé par Anker Sørensen
Origine Danemark
Genres Drame
Acteurs Jørgen Buckhøj, Poul Reichhardt, Nils Asther, Birgitte Federspiel, Yvonne Ingdal
Note59% 2.986612.986612.986612.986612.98661
In this drama, a young woman is pretty enough to draw lovers to her like flies to honey. Among her suitors are her wealthy business-magnate employer and her lesbian landlady. Unfortunately for all of them, the young woman only has eyes for her childhood sweetheart. The would-be lovers prove themselves to be poor sports and mayhem ensues.