Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Arakimentari est un film américain de genre Documentaire avec Takeshi Kitano

Arakimentari (2004)

Arakimentari
Si vous aimez ce film, faites-le savoir !

Arakimentari is a 2004 American film directed by Travis Klose. It is a documentary film about acclaimed and controversial Japanese photographer Nobuyoshi Araki. The film looks at Araki's personal life as well as his art.

Synopsis

Dans un kimono rouge, ses bras fermement liés, elle regarde l'objectif avec une expression vide. Derrière l'appareil un curieux petit bonhomme est entrain de marmonner et de prendre des photos avec cinq appareils différents, trempé et excité comme le diable. Il s'agit de Nobuyoshi Araki, le plus controversé et le plus célébré des artistes japonais du monde. Ce documentaire exceptionnel vous fera rentrer dans sa légende...

Acteurs

Takeshi Kitano

(Lui-même)
Björk

(Elle-même)
Richard Kern

(Lui-même)
Bande annonce de Arakimentari

Bluray, DVD

Streaming / VOD

Source : Wikidata

Commentaires


Postez un commentaire :

Suggestions de films similaires à Arakimentari

Il y a 40 films ayant les mêmes acteurs, 7578 ayant les mêmes genres cinématographiques, 2520 films qui ont les mêmes thèmes (dont 136 films qui ont les mêmes 2 thèmes que Arakimentari), pour avoir au final 70 suggestions de films similaires.

Si vous avez aimé Arakimentari, vous aimerez sûrement les films similaires suivants :
Screaming Masterpiece, 1h27
Genres Comédie musicale, Documentaire
Thèmes La musique, Documentaire sur la musique, Documentaire sur une personnalité, Musique
Acteurs Hilmar Örn Hilmarsson, Björk, Jóhann Jóhannsson, Dagur Kári
Note72% 3.633943.633943.633943.633943.63394
Voici un documentaire retraçant l'histoire de la musique en Islande. Il essaie de comprendre d'où vient la variété musicale de cette petite île...
Balthus de l'autre côté du miroir, 1h12
Réalisé par Damian Pettigrew
Origine France
Genres Documentaire
Thèmes Documentaire sur l'art, Documentaire sur une personnalité
Acteurs Philippe Noiret
Note86% 4.3399954.3399954.3399954.3399954.339995
Le documentaire dévoile les us et coutumes de Balthus chez lui et au travail dans son atelier aidé par sa femme, Setsuko, dans leur propriété du Grand Chalet de Rossinière. Des entretiens avec l'artiste et ses fils Stanislas et Thadée, le peintre François Rouan, les critiques Jean Clair et Jean Leymarie, des photos d'Henri Cartier-Bresson et d'Irving Penn, et de nombreux documents inédits révèlent la complexité du travail du peintre. Le film a été tourné en Super 16 pendant quatre saisons en Suisse (Grand Chalet à Rossinière), en Italie (la villa Médicis à Rome et le château de Balthus à Montecalvello), en France (la Cour de Rohan, rue Bourbon-le-Château, les quais de la Seine, le Passage du Commerce Saint-André à Paris et à Larchant), et dans les landes de Yorkshire en Angleterre.
Days of Waiting, 28minutes
Origine Etats-Unis
Genres Documentaire
Thèmes La prison, Le racisme, Documentaire sur l'art, Documentaire sur la discrimination, Documentaire sur le droit, Documentaire sur la guerre, Documentaire historique, Documentaire sur une personnalité, Politique, Documentaire sur la Seconde Guerre mondiale
Note73% 3.6881653.6881653.6881653.6881653.688165
Le film est consacré à Estelle Ishigo (1899-1990), une artiste qui est allée volontairement dans un camp d'internement pour japonais lors de la Seconde Guerre mondiale.
Avec André Gide, 1h29
Réalisé par marc allégret
Origine France
Genres Documentaire
Thèmes Documentaire sur l'art, Documentaire sur une personnalité
Acteurs Jean Desailly, Gérard Philipe, Jean-Louis Barrault, Vadim

Portrait intime d'André Gide, illustré d'archives personnelles de Gide, mais qui retrace aussi l'œuvre de Gide, ses rencontres (Jean-Paul Sartre, Antoine de Saint-Exupéry, etc.), la NRF...
Harry Clarke – Darkness in Light, 52minutes
Genres Documentaire
Thèmes Documentaire sur l'art, Documentaire sur une personnalité

Filmmaker John J Doherty traces the life and work of the Irish artist, book illustrator and stained glass artist Harry Clarke (1889–1931) with major contributions from his biographer Nicola Gordon Bowe as well as many stained glass artists, poets and historians. The film takes the artist's work in stained glass, which was mainly religious & ethereal, and in book illustration, which was mainly dark & fantastical, as the basis for its title and tells a story of talent, struggle, success and the censorship of his final masterpiece 'the Geneva Window'. Harry Clarke brought his expertise in working in fine decorative detail in glass to his book illustrations, most notably in the tales of Hans Christian Andersen and Edgar Allan Poe where he is compared to Aubrey Beardsley and which are featured in the film and paralleled with German Expressionist cinema of the time. The film was made in conjunction with the Irish Film Board and national broadcaster TG4.