Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Robert De Niro est un Acteur, Réalisateur, Scénariste, Producteur et Producteur exécutif Américain né le 17 aout 1943 à New York (Etats-Unis)

Robert De Niro

Robert De Niro
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nom de naissance Robert Anthony De Niro
Nationalité Etats-Unis
Naissance 17 aout 1943 (74 ans) à New York (Etats-Unis)
Fondateur de Tribeca Productions
Récompenses Oscar du meilleur acteur dans un second rôle, Oscars du cinéma, British Academy Film Award du meilleur nouveau scénariste, réalisateur ou producteur britannique, British Academy Film Award du meilleur acteur, Oscar du meilleur acteur

Robert De Niro est un acteur, réalisateur et producteur de cinéma américain né le 17 août 1943 à New York. D'origine italienne par son père, il est également devenu citoyen italien en 2006.

Réputé pour ses nombreux grands films tels que Mean Streets, Taxi Driver, Le Parrain 2, Il était une fois en Amérique, Brazil, Heat, Les Incorruptibles, Raging Bull, Les Affranchis, Casino, Les Nerfs à vif, Sleepers ou encore Voyage au bout de l'enfer, De Niro a remporté de nombreuses récompenses comme l'Oscar du meilleur acteur, l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle et deux Golden Globe (dont un pour l'ensemble de sa carrière en 2011).

Ses interprétations extrêmement travaillées et sa filmographie très éclectique lui ont permis de devenir l'un des acteurs les plus reconnus de l'histoire du cinéma.

Biographie

Jeunesse
Né à Greenwich Village, dans l'arrondissement de Manhattan à New York, Robert Anthony De Niro est le fils du peintre Robert De Niro et de Virginia Holton Admiral, peintre et poète. Son père est un catholique d'origine irlandaise et italienne et sa mère est une presbytérienne d'origines irlandaise, anglaise, allemande, française et néerlandaise.

Les parents de De Niro, qui se sont rencontrés au cours de peinture de Hans Hofmann, à Provincetown, dans le Massachusetts, divorcent alors qu'il a trois ans. Le jeune garçon est élevé par sa mère dans le quartier de Little Italy, à Manhattan, et à Greenwich Village. Son père vit à proximité et en grandissant Robert passe beaucoup de temps avec lui. Robert De Niro est scolarisé au PS 41, une école primaire publique à Manhattan jusqu'à sa sixth grade, puis poursuit ses études à la Elisabeth Irwin High School pour sa seventh grade et sa eighth grade de la Little Red School House . Il est accepté au High School of Music and Art pour sa ninth grade, mais n'y reste que peu de temps avant d'être transféré dans un autre collège. Il entre au lycée à la McBurney School, puis dans le secteur privé à la Rhodes Preparatory School, bien qu'il n'ait jamais été diplômé ni de l'une ni de l'autre.

Durant sa jeunesse dans Little Italy, au cours de laquelle il est surnommé « Bobby Milk » du fait de sa pâleur, il traîne avec un groupe de jeunes de rue dont certains sont restés ses amis de toujours. Son avenir prend forme lors de ses débuts sur scène, à dix ans, lorsqu'il joue le lion peureux dans une production scolaire du Magicien d'Oz. Y trouvant une façon de vaincre sa timidité en jouant, De Niro est également fasciné par le cinéma : il abandonne l'école à seize ans pour entamer une carrière d'acteur. Il prend des cours au Stella Adler Conservatory, puis à l'Actors Studio de Lee Strasberg.


Années 1970-1980 : ascension fulgurante et consécration

À 20 ans, il obtient son premier rôle dans The Wedding Party, de Brian De Palma (1963), aux côtés de son amie Jill Clayburgh. Il est découvert par De Palma lors d'un casting ouvert organisé à Greenwich Village avec l'acteur William Finley. De Niro impressionne Brian De Palma en improvisant avec Finley alors qu'il n'a pas 20 ans et ne peut même pas signer lui-même son contrat (la majorité étant à 21 ans). Tourné en plusieurs fois entre 1963 et 1965, le film ne sort en salles qu'en 1969.

En 1965, il apparait dans Trois chambres à Manhattan de Marcel Carné, puis en 1968, dans Greetings à nouveau réalisé par De Palma. Ses rôles suivants restent peu connus du public. C'est en 1973 qu'il commence à travailler avec Martin Scorsese sur le film Mean Streets. Il enchaîne avec Le Parrain 2, préquelle dans laquelle il prête ses traits au personnage de Vito Corleone, incarné par Marlon Brando dans le premier opus, le Parrain. Pour sa performance, le jeune acteur remporte l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle.

Par la suite, l'acteur entame une fructueuse collaboration avec le cinéaste durant les années 1980, dont découle plusieurs classiques hollywoodiens : c'est d'abord Taxi Driver, qui, en 1976, l'intronise comme une révélation majeure, et qui lui donne une notoriété mondiale. Il enchaîne en 1977 avec le musical New York, New York, puis le drame sportif Raging Bull en 1980, qui lui vaut l'Oscar du meilleur acteur. Et en 1983, La Valse des pantins l'amène sur le terrain de la comédie noire.

Après ces cinq longs-métrages, l'acteur s'émancipe de Scorsese pour tourner quelques chefs-d'œuvre : en 1984, Sergio Leone le dirige dans l'ambitieuse fresque historique Il était une fois en Amérique ; en 1985, il fait partie de la distribution principale de l'expérimental et acclamé Brazil, de Terry Gilliam, où il prête ses traits à Archibald « Harry » Tuttle ; en 1987, il retrouve Brian De Palma pour le polar Les Incorruptibles, aux côtés de Kevin Costner et Andy Garcia, où il incarne Al Capone.

Il forme également des couples de cinéma fameux : en donnant la réplique à Meryl Streep pour la romance Falling in Love, d'Ulu Grosbard, en 1984 ; puis dans le registre de la buddy comedy pour Charles Grodin dans le culte Midnight Run, de Martin Brest, en 1988.

Il collabore aussi avec des cinéastes européens : Roland Joffé pour le drame britannique Mission, en 1986, avec Jeremy Irons ; Alan Parker pour le thriller Angel Heart : Aux portes de l'enfer en 1987 ; David Jones pour le drame Jacknife, en 1989 ; et l'Irlandais Neil Jordan l'amène à la comédie pure avec Nous ne sommes pas des anges, qui constitue un rare échec pour cette décennie, âge d'or de sa carrière.

Cette même année, il co-fonde sa propre société de production, Tribeca Productions, du nom de TriBeCa, le quartier de New York dans lequel il vit.

Les années 1990 s'annoncent moins constantes, mais encore riches en productions majeures.


Années 1990 : confirmation et passage à la réalisation

L'année 1990 marque ses retrouvailles avec Martin Scorsese pour leur sixième collaboration, Les Affranchis, un classique instantané ; suivi dès 1991 des Nerfs à vif, qui lui vaut une nomination à l'Oscar du meilleur acteur.

Parallèlement, il continue à partager l'affiche avec des acteurs issus d'univers différents : Jane Fonda pour la romance Stanley & Iris, de Martin Ritt, cependant un échec critique ; et le drame L'Éveil, de Penny Marshall, avec Robin Williams.

Son aura lui permet ensuite de porter des projets risqués : il est dirigé par Irwin Winkler dans deux drames noirs : La Liste noire, en 1991, et La Loi de la nuit en 1992. Il s'aventure aussi sur le terrain de la comédie dramatique avec Hollywood Mistress, de Barry Primus, puis Mad Dog and Glory, de John McNaughton ; et en 1993, il participe au drame Blessures secrètes, de Michael Caton-Jones, où il côtoie un jeune Leonardo Di Caprio.

Il s'aventure également sur des terrains inédits : il tient un rôle secondaire dans la grosse production Backdraft, de Ron Howard ; prête ses traits à La Créature dans Frankenstein, de Kenneth Branagh, en 1994. Et surtout passe derrière la caméra : il réalise et joue dans le drame Il était une fois le Bronx. Cet essai est acclamé par la critique et est multi-récompensé.

Après ce cycle lucratif, il retrouve Martin Scorsese pour la septième et dernière fois (à ce jour) : la fresque Casino, où il prête ses traits à Sam « Ace » Rothstein, et est entouré de Sharon Stone et Joe Pesci. C'est un nouveau succès critique et commercial. Mais cette année 1995 est aussi marqué par la sortie du polar urbain Heat, de Michael Mann, où il est confronté pour la première fois à un autre acteur désormais iconique, Al Pacino. Un autre succès.

En 1996, il enchaîne trois productions différentes : il porte le thriller Le Fan, de Tony Scott, puis est entouré de Dustin Hoffman, Jason Patric et Brad Pitt pour le controversé drame judiciaire Sleepers, de Barry Levinson, et retrouve Leonardo Di Caprio et Meryl Streep dans le drame Simples Secrets, où il se contente d'un rôle plus secondaire.

En 1997, il enchaîne trois œuvres différentes : le crépusculaire Cop Land, de James Mangold, porté par Sylvester Stallone ; retrouve Barry Levinson et Dustin Hoffman pour la comédie Des hommes d'influence ; et fait partie de la distribution quatre étoiles réunie par Quentin Tarantino pour son polar Jackie Brown.

L'année 1998 marque un tournant : il est dirigé par le second film américain d'Alfonso Cuarón, le polar De grandes espérances ; donne la réplique à Jean Reno dans le thriller d'action Ronin, de John Frankenheimer, et enfin entame le tournage d'une comédie annonçant le virage de la décennie suivante.

En effet, en 1999 sort Mafia Blues, mis en scène par le vétéran de la comédie Harold Ramis, et dont il partage l'affiche avec Billy Cristal. En parrain dépressif, il livre une interprétation comique surprenante, multipliant les références aux performances les plus emblématiques de sa carrière. L'échec critique et commercial de la comédie dramatique Personne n'est parfait(e), de Joel Schumacher, passe du coup inaperçu.


Années 2000 : échecs successifs et virage comique

De même en 2000 avec le drame Les Chemins de la dignité de George Tillman Jr. qui déçoit la critique et qui n'est qu'un succès commercial modéré. Cependant, la comédie potache Mon beau-père et moi connait un succès critique et commercial international. Le long-métrage réalisé par Jay Roach lui permet de jouer une nouvelle fois de son image, en interprétant un beau-père vétéran dur à cuire martyrisant un Ben Stiller dont le numéro de souffre-douleur est quasi-éclipsé.

Il connaît ensuite une série d'échecs commerciaux : en 2001 le thriller 15 minutes de John Herzfeld est un flop. Tout comme en 2002 la satire Showtime de Tom Dey, pour laquelle il partage l'affiche avec Eddie Murphy. Quant au drame Père et Flic, pour lequel il retrouve Michael Caton-Jones, il passe inaperçu. La suite de Mafia Blues, Mafia Blues 2 : La Rechute, connaîtra le même sort.

Seul parvient à émerger le film de braquage The Score de Frank Oz, dont il partage l'affiche avec Edward Norton.

Par la suite, il se met donc en retrait : en 2004, il intègre les distributions chorales du film fantastique Godsend, expérience interdite de Nick Hamm, et Le Pont du roi Saint-Louis de Mary McGuckian. Ces deux films déçoivent au box-office. Il accepte tout de même de retrouver son rôle désormais culte de Jack Byrnes pour la suite Mon beau-père, mes parents et moi. Si les critiques ne suivent pas, le public répond présent. Son caméo vocal dans le blockbuster d'animation Gang de requins, où il double le personnage de Don Lino, s'inscrit dans cette même veine auto-parodique.

En 2005, le film fantastique Trouble Jeu de John Polson est un nouvel échec. L'année suivante, sa seconde tentative de réalisation est moins convaincante, sur le plan critique comme commercial : l'ambitieux drame historique qu'est Raisons d'État lui donne néanmoins la possibilité de diriger Matt Damon, mais également de sortir exceptionnellement Joe Pesci de sa retraite.

En 2007, il fait partie de la distribution de stars des années 1990 réunies par Matthew Vaughn pour son blockbuster fantastique Stardust, qui lui permet de retrouver les faveurs de la critique.

Mais en 2008, La Loi et l'Ordre de Jon Avnet, qui reforme son tandem avec Al Pacino, est un échec. Tandis que ses retrouvailles avec Barry Levinson passent inaperçues : la satire indépendante Panique à Hollywood sort dans un circuit limité de salles.


Années 2010 : seconds rôles et retour au succès critique

En 2010, il s'aventure de nouveau dans le rôle d'un patriarche dépassé pour la comédie dramatique Everybody's Fine, de Kirk Jones, un nouvel échec ; et Mon beau-père et nous reçoit des critiques encore plus mauvaises que le précédent opus, mais le public répond présent pour suivre la conclusion de la trilogie, cette fois mise en scène par Paul Weitz ; en revanche, le polar Stone, de John Curran, marquant ses retrouvailles avec Edward Norton, est un autre échec cuisant au box-office.

Son année 2011 poursuit sur cette lancée : le thriller d'action Killer Elite, avec Jason Statham et Clive Owen, est un nouvel échec critique et commercial ; sa participation à la comédie romantique chorale Happy New Year, de Garry Marshall, est couronnée par un succès commercial, mais une défection critique quasi-totale. Et enfin il accepte de tenir un second rôle de luxe dans le thriller de science-fiction Limitless, de Neil Burger, porté par Bradley Cooper.

Il continue à tourner beaucoup depuis cette année, qui est d'ailleurs marquée par la remise d'un Golden Globe pour l'ensemble de sa carrière, mais seule sa collaboration avec le cinéaste David O. Russell lui permet de revenir au premier plan. En mai, il préside le jury de la 64e édition du Festival de Cannes, vingt-quatre ans après avoir été président du jury du 15e festival international du film de Moscou (1987).

En 2012, la comédie dramatique Happiness Therapy, où il seconde le tandem formé par Bradley Cooper et la révélation Jennifer Lawrence, est accueilli comme une renaissance artistique. L'acteur décroche ainsi une nomination à l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle, plus de vingt ans après Les Nerfs à Vif. Et s'il se contente ensuite d'un petit rôle dans la satire American Bluff, sorti en 2013, le biopic Joy, sorti fin 2015 avec Jennifer Lawrence dans le rôle-titre, lui permet d'hériter d'une véritable partition.

L'acteur continue à jouer de cette alchimie paternelle avec de jeunes actrices, en accompagnant Anne Hathaway dans la comédie Le Nouveau Stagiaire, écrite et réalisée par Nancy Meyers. Le long-métrage connait un joli succès commercial.

Il ne renonce pas pour autant à des projets plus ambitieux : le 8 avril 2015, il annonce ainsi qu'il va incarner le rôle du constructeur automobile Enzo Ferrari, dans un film qu'il va coproduire et dont il souhaite que Clint Eastwood assure la mise en scène. Mais à la fin de la même année, Michael Mann est annoncé à la réalisation d'un projet similaire, avec Hugh Jackman dans le rôle-titre.

En 2017, il débute le tournage de The Irishman, un projet de très longue date de Martin Scorsese, qui sortira en 2019 sur Netflix.


Engagements et vie privée

Robert De Niro a six enfants : Drena (1971 - adoptée par l'acteur, elle est la fille biologique de sa première épouse) et Raphael (1976) avec l'actrice Dianne Abbott, les jumeaux Julian et Aaron (1995) avec le mannequin Toukie Smith. Avec sa dernière épouse, Grace Hightower , il a un fils, Elliot, né en 1998 et qui est autiste, ainsi qu'une fille, Helen, née d'une mère porteuse en décembre 2011.

De Niro est âgé de 60 ans lorsque son médecin Esma Mint lui découvre un cancer de la prostate, détecté à temps. Après une prostatectomie et plusieurs séances de radiothérapie, De Niro reprend sa carrière au cinéma.

À la suite des attentats du 11 septembre 2001 à New York, il participe à une séquence filmée des rues de sa ville natale pour l'ouverture du documentaire New York : 11 septembre (2002), attentats vus par les yeux des pompiers du FDNY. En 2011, à l'occasion d'une nouvelle version du documentaire pour commémorer les dix ans des attaques, une nouvelle séquence est tournée, cette fois-ci depuis le mémorial, au centre du chantier du nouveau complexe du World Trade Center.

En février 2014, sa fortune personnelle est estimée à environ 310 millions de dollars.

En février 2017, il fait l'objet d'une controverse en décidant de promouvoir une campagne anti-vaccination avec Robert F. Kennedy Jr, récemment nommé par Donald Trump à la tête d'une commission pour vérifier la sûreté des vaccins. En effet, lors d'une conférence de presse, les deux hommes décident d'offrir la somme de 100 000 $ à qui pourrait prouver que le vaccin contre la rougeole, la rubéole et les oreillons était totalement sans danger pour la santé. Une telle attitude de la star réside dans le fait que De Niro est convaincu que l'autisme de son fils est imputable à un vaccin.

Ses meilleurs films

Mon beau-père, mes parents et moi (2004)
(Acteur)
Gang de requins (2004)
(Acteur)
Mon beau-père et moi (2000)
(Acteur)
Mon beau-père et nous (2010)
(Acteur)
American Bluff (2013)
(Acteur)
Happiness Therapy (2012)
(Acteur)

Le plus souvent avec

Jane Rosenthal
Jane Rosenthal
(27 films)
Martin Scorsese
Martin Scorsese
(16 films)
Paul Herman
Paul Herman
(14 films)
Joe Pesci
Joe Pesci
(8 films)
Source : Wikidata

Filmographie de Robert De Niro (134 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Acteur

The Irishman
Réalisé par Martin Scorsese
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Biographie, Gangsters, Policier
Thèmes Mafia, Gangsters
Acteurs Robert De Niro, Al Pacino, Joe Pesci, Harvey Keitel, Anna Paquin, Bobby Cannavale
Rôle Frank 'The Irishman' Sheeran

Frank Sheeran, surnommé « The Irishman », est un syndicaliste ayant des liens avec la mafia...
The Irishman
Réalisé par Martin Scorsese
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Policier
Thèmes Mafia, La musique, Le monde du travail, Musique, Gangsters
Acteurs Robert De Niro, Al Pacino, Harvey Keitel, Joe Pesci, Bobby Cannavale, Ray Romano
Rôle Frank Sheeran

L'intrigue du film est basée sur le livre de Charles Brandt , paru en 2004, I Heard You Paint Houses.
The War with Grandpa
Réalisé par Tim Hill
Origine Etats-Unis
Genres Comédie, Comédie dramatique
Acteurs Robert De Niro, Christopher Walken, Uma Thurman, Oakes Fegley, Jane Seymour, Rob Riggle
Rôle Ed, le grand-père

Peter est excité quand son grand-père emménage dans sa maison mais il est moins ravi quand il doit libérer sa chambre pour ce dernier pour qu'il y loge. Avec l'aide de ses amis, Peter décide de déclarer la guerre pour virer son grand-père, beaucoup plus malin qu'il en a l'air...
The Wizard of Lies, 2h12
Réalisé par Barry Levinson
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Thriller, Biographie, Documentaire, Historique, Policier
Acteurs Michelle Pfeiffer, Robert De Niro, Alessandro Nivola, Hank Azaria, Lily Rabe, Nathan Darrow
Rôle Bernie Madoff
Note67% 3.397843.397843.397843.397843.39784
L'histoire du sulfureux financier Bernard L. Madoff, l'escroc de Wall Street condamné en 2009 à 150 ans de prison pour avoir détourné près de 65 milliards de dollars.
Hands of Stone, 1h45
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Biographie, Action
Thèmes Sport, Arts martiaux, La boxe, Le boxe anglaise
Acteurs Robert De Niro, Ryan Kwanten, John Turturro, Gael García Bernal, Óscar Jaenada, Usher
Rôle Ray Arcel
Note65% 3.296773.296773.296773.296773.29677
En 1968, le boxeur panaméen Roberto Durán, surnommé « mains de pierre », débute sa carrière professionnelle, à l'âge de 16 ans. Il ne se retira qu'en 2002... alors âgé de 50 ans !
The Comedian, 1h59
Réalisé par Taylor Hackford
Origine Etats-Unis
Genres Comédie, Comédie dramatique
Thèmes La télévision
Acteurs Robert De Niro, Leslie Mann, Danny DeVito, Edie Falco, Veronica Ferres, Charles Grodin
Rôle Jackie Burke
Note57% 2.899332.899332.899332.899332.89933
Jackie Burke est un célèbre humoriste. Alors qu'il tente de se réinventer, son public ne veut le voir que dans la peau du personnage qu'il incarnait jadis à la télévision. Lors d'un de ses shows, il s'en prend violemment à un membre du public. Jackie est condamné à du travail d'intérêt général, notamment à la soupe populaire. Il y fait la rencontre de Harmony Schiltz.
Dirty Papy
Dirty Papy (2016)
, 2h29
Réalisé par Dan Mazer
Origine Etats-Unis
Genres Comédie, Aventure
Thèmes Transport, Automobile, Road movie
Acteurs Zac Efron, Robert De Niro, Julianne Hough, Aubrey Plaza, Dermot Mulroney, Zoey Deutch
Rôle Dick Kelly
Note58% 2.9480352.9480352.9480352.9480352.948035
Jason Kelly, avocat un peu coincé, s'apprête à épouser la fille autoritaire de son patron. Autant dire qu'il est désormais bien parti pour devenir associé au sein du cabinet… Mais c'est sans compter sur son grand-père Dick, vieil obsédé sexuel, qui le convainc de l'accompagner en Floride pour quelques jours de vacances. Soudain, Jason voit la perspective de son mariage remise en question. Car son grand-père entend profiter de la vie au maximum et embarquer son petit-fils dans ses aventures rocambolesques. Du coup, entre les soirées arrosées, les bagarres dans les bars et une folle nuit passée au karaoké, Jason découvre des plaisirs de l'existence qu'il ne soupçonnait pas, tandis que Dick s'attache à ce garçon qu'il ne connaissait presque pas…
Le Nouveau stagiaire, 2h1
Réalisé par Nancy Meyers
Origine Etats-Unis
Genres Comédie, Comédie dramatique
Acteurs Robert De Niro, Anne Hathaway, Adam DeVine, Rene Russo, Reid Scott, Zack Pearlman
Rôle Ben Whittaker
Note70% 3.549953.549953.549953.549953.54995
Ben Whittaker, veuf de 70 ans, se rend compte que la retraite ne correspond pas vraiment à l'idée qu'il s'en faisait. Dès que l'occasion se présente de reprendre du service, il postule à un poste de « stagiaire senior » dans une entreprise de vente de vêtements par Internet, start-up créée et dirigée par une jeune femme survitaminée mais inexpérimentée, Jules Ostin. Il est accepté et est rapidement apprécié par ses collègues, de jeunes décontractés, sympathiques, férus d'informatique. Et pour cause, Ben est un homme chaleureux qui prodigue de judicieux conseils et se montre rapidement indispensable par sa gentillesse et son charisme. Il devient une figure quasi paternelle pour la jeune femme, aussi est-il affecté auprès de la jeune patronne, l'aidant à prendre confiance en elle et à régler son problème de couple (mari infidèle).
Bus 657
Bus 657 (2015)
, 1h33
Origine Etats-Unis
Genres Thriller, Action, Policier
Thèmes Le terrorisme, Hold up, Détournement d'avion
Acteurs Robert De Niro, Jeffrey Dean Morgan, Kate Bosworth, Morris Chestnut, David Bautista, Gina Carano
Rôle The Pope
Note60% 3.045913.045913.045913.045913.04591
Francis Silva alias Pope, parrain de la mafia, souhaite se retirer des affaires et confier la gestion de son casino à son protégé. Lorsque Luke Vaughn, employé de longue date du casino, vient lui demander de l’argent pour sauver sa fille malade, il le vire. Luke Vaughn, aidé par l’un de ses collègues, planifie alors de braquer le casino. Ils parviennent à voler l’argent mais sont poursuivis par les hommes de main de Francis Silva. Ils se réfugient alors dans le bus numéro 657, prenant ainsi les passagers en otage pour une longue course poursuite exaltante
Joy
Joy (2015)
, 2h4
Réalisé par David O. Russell
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Biographie, Comédie, Comédie dramatique, Historique
Acteurs Jennifer Lawrence, Bradley Cooper, Robert De Niro, Isabella Cramp, Édgar Ramírez, Elisabeth Röhm
Rôle Rudy
Note65% 3.298123.298123.298123.298123.29812
Aux États-Unis, dans le Massachusetts des années 1980, Joy est une jeune mère célibataire de deux enfants, qui doit également faire tourner une maison dans laquelle son ex-mari, chanteur de cabaret, vit au sous-sol et sa mère passe la journée devant des soap operas. Son père Rudy, responsable d'un garage de camions, débarque un beau jour, rejeté par sa compagne et doit cohabiter avec son ex-gendre qu'il n'apprécie guère. Il part à la recherche d'une nouvelle conquête, et rencontre rapidement Trudy, veuve fortunée. À l'occasion d'une sortie sur le voilier de Trudy, Joy doit nettoyer les verres de vin brisés sur le pont en teck. Cela lui donne l'idée d'un balai-serpillère auto-essorant. Dans le garage de son père et avec l'aide financière de Trudy, elle monte un atelier d'assemblage, à partir de pièces qu'elle trouve à faire fabriquer en Californie. Une relation de son ex-mari lui permet de rencontrer Neil Walker, directeur d'une toute nouvelle activité télévisuelle de vente de produits. Joy convainc Neil et obtient la présentation de son balai par le présentateur vedette de la chaîne de télé-achat. Mais l'essai en direct est un fiasco total. Joy revient à la charge et arrache de pouvoir présenter elle-même son produit : le succès est alors au rendez-vous.
The Man Who Saved the World
Origine Danemark
Genres Drame, Documentaire
Thèmes Documentaire sur la guerre, Documentaire historique, Politique
Acteurs Robert De Niro, Kevin Costner, Matt Damon
Note77% 3.8913.8913.8913.8913.891
Peu de gens connaissent cet homme, mais il a sauvé des centaines de milliers d'êtres humains. Stanislav Petrov, un officier de l'armée soviétique à la retraite a réussi à empêcher une guerre nucléaire qui aurait pu dévaster la Terre.
Candy Store
Origine Etats-Unis
Genres Thriller, Action
Acteurs Jason Clarke, Omar Sy, Robert De Niro, Christoph Waltz

Après avoir voulu infiltrer une organisation criminelle ayant pour objectif de la démanteler, un agent a tout perdu et doit recommencer sa vie ailleurs. Il se retrouve donc simple policier à Brooklyn. Mais malheureusement pour lui, il va alors découvrir que cette même organisation agit également dans le quartier où il officie. Il va donc devoir reprendre le travail qu'il avait entamé un peu plus tôt.
L'instinct de tuer, 1h48
Réalisé par Nimród Antal
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Thriller, Noir, Policier
Acteurs John Cusack, Robert De Niro, Crispin Glover, Dominic Purcell, Martin Klebba, Sticky Fingaz
Rôle Dragna
Note53% 2.6501252.6501252.6501252.6501252.650125
Dragna (Robert De Niro) confie une mission à son homme de main Jack (John Cusack), convoyer un sac jusqu'à la chambre 13 d'un motel miteux de Louisiane et l’attendre. Il ne recevra le paiement de cette mission qu'à la seule condition de ne pas regarder dans le sac.
Un grand mariage, 1h29
Réalisé par Justin Zackham
Origine Etats-Unis
Genres Comédie, Comédie romantique, Romance
Thèmes Mariage
Acteurs Robert De Niro, Katherine Heigl, Diane Keaton, Amanda Seyfried, Topher Grace, Ben Barnes
Rôle Don Griffin
Note56% 2.800752.800752.800752.800752.80075
Don et Ellie Griffin sont divorcés depuis des années. Mais en raison du mariage de leur fils adoptif Alejandro et pour ne pas heurter sa mère biologique, ils doivent faire semblant de former le couple parfait. Cette mascarade va rapidement engendrer des évènements inattendus au sein de la famille et de tous leurs amis. Hypocrisie et vieilles rancœurs vont venir troubler la fête...