Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Kirk Douglas est un Acteur, Réalisateur, Scénariste et Producteur Américain né le 9 décembre 1916 à New York (Etats-Unis)

Kirk Douglas

Kirk Douglas
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nom de naissance Issur Danielovitch
Nationalité Etats-Unis
Naissance 9 décembre 1916 (101 ans) à New York (Etats-Unis)
Récompenses Ordre national de la Légion d'honneur, Médaille présidentielle de la liberté, National Medal of Arts

Kirk Douglas est un acteur, producteur, réalisateur et écrivain américain, né le 9 décembre 1916 à Amsterdam (État de New York). Il est le père de l'acteur et producteur Michael Douglas.

Figure majeure du cinéma américain, Kirk Douglas est un des acteurs les plus populaires au monde dans les années 1950 et 1960. Nombre de ses films deviennent des classiques, et il excelle dans tous les genres : la comédie (Au fil de l'épée), l'aventure (Vingt Mille Lieues sous les mers, Les Vikings), le western (Règlement de comptes à O.K. Corral), le péplum (Spartacus), les films de guerre (Les Héros de Télémark, Sept jours en mai, Les Sentiers de la gloire), le drame (La Vie passionnée de Vincent van Gogh). Sur le plan physique, l'acteur est notamment reconnaissable à sa fossette très visible au menton.

Douglas a tourné avec de nombreux réalisateurs réputés comme Brian De Palma, Stanley Kubrick, Vincente Minnelli, John Huston, Howard Hawks, Otto Preminger, Joseph Leo Mankiewicz, Elia Kazan, Billy Wilder et King Vidor.

Connu pour son engagement démocrate, il est un producteur courageux à une époque où le cinéma américain est en proie au maccarthysme, notamment en engageant Dalton Trumbo, le scénariste figurant sur la « liste noire d'Hollywood ». Plusieurs de ses films abordent des thèmes sensibles, comme la Première Guerre mondiale avec Les Sentiers de la gloire (Paths of Glory), qui est interdit à sa sortie dans beaucoup de pays européens. Dans le western avec La Captive aux yeux clairs, La Rivière de nos amours et Le Dernier Train de Gun Hill, il tourne des films qui réhabilitent la figure de l'Indien et dénoncent le racisme.

Ambitieux, séducteur, mégalomane, il fait partie des acteurs américains qui ont le plus marqué la mémoire du public. Sa grande popularité ne s'est jamais démentie et il apparaît comme l'une des dernières légendes de l'Âge d'or de Hollywood avec Olivia de Havilland. En 1999, l'American Film Institute l'a classé 17e plus grande star masculine du cinéma américain de tous les temps.

Retiré du cinéma en 2008, il s'occupe de sa fondation pour les enfants défavorisés, la « Anne & Kirk Douglas Playground Award » et poursuit son travail d'écriture, après avoir publié ses mémoires de 1988 à 2006.

Biographie

Jeunesse et débuts au cinéma

Issur Danielovitch est le quatrième enfant d'une famille qui en compte sept (il a six sœurs). Il est le fils de Bryna (« Bertha », née Sanglel) et de Herschel (« Harry ») Danielovitch (« Demsky »). Ses parents étaient des immigrants juifs de Tchavoussy, en actuelle Biélorussie, ayant fui le pays pour échapper à la pauvreté et à l'antisémitisme d'état de l'Empire russe. Son oncle paternel, qui avait émigré auparavant, avait utilisé le patronyme de « Demsky », que la famille Danielovitch adoptera aux États-Unis. En plus de leur nom de famille, ses parents changèrent leurs prénoms en Harry et Bertha. Issur adopte quant à lui le surnom d'« Izzy » : né sous le nom d'Issur Danielovitch, il grandit donc sous celui de Izzy Demsky.

Le père est chiffonnier et la famille vit modestement au 46 Eagle Street à Amsterdam, dans l'État de New York. C'est après avoir récité un poème à l'école et reçu des applaudissements que le jeune Issur décide de devenir acteur. Une ambition non partagée par sa famille. À l'université, le fait d'être fils de chiffonnier lui attire l'ostracisme des personnes intolérantes mais le jeune homme trouve une façon d'imposer le respect : la lutte.

En juin 1939, il décide de partir à New York pour se former au métier de comédien. Au théâtre Tamarak, un ami lui suggère de changer son nom. On lui propose Kirk et un nom commençant par un D, Douglas. Il entre ensuite à l'académie américaine d'art dramatique et suit les cours de Charles Jehlinger . Il y rencontre aussi Diana Dill, sa future première femme, et la jeune Betty Bacall, future Lauren Bacall. Après quelques rôles mineurs dans les pièces Spring Again (novembre 1941) et Les Trois Sœurs (décembre 1942), il s'engage dans la marine. Peu avant de s'enrôler, il effectue une démarche de changement de nom : Kirk Douglas, qui était initialement un nom de scène, devient alors son nom d'état civil.

Pendant la guerre, il se marie à Diana. Réformé à la suite d'une dysenterie chronique au printemps 1943, il retourne à New York puis de mars 1943 à juin 1945 il remplace sur scène Richard Widmark dans Kiss and Tell et en avril 1946 il joue dans Woman bites dog. Lauren Bacall, en intervenant auprès de Hal Wallis, lui permet d'obtenir le troisième rôle dans L'Emprise du crime où il joue le mari de Barbara Stanwyck. Il donne la réplique à Robert Mitchum dans La Griffe du passé et rencontre Burt Lancaster dans L'Homme aux abois. Alors qu'il est père de deux enfants et qu'il se sépare de sa femme, il prend le choix audacieux de tourner Le Champion (alors qu'on lui proposait une superproduction produite par la MGM). Sorti en juillet 1949, le film est un succès inespéré.


La gloire internationale



Kirk Douglas signe alors un contrat avec la Warner et enchaîne plusieurs films (La Femme aux chimères, Le Gouffre aux chimères...) qui lui permettent de rencontrer et de séduire un grand nombre de stars féminines, dont Rita Hayworth ou Gene Tierney. Las de l'emprise du studio, il décide de ne pas renouveler son contrat après le film La Vallée des géants. Libre, il tourne un western de Howard Hawks, La Captive aux yeux clairs, puis Les Ensorcelés de Vincente Minnelli où l'oscar du meilleur acteur lui échappe.

Pour les beaux yeux de l'actrice italienne Pier Angeli il accepte un contrat de trois films qui l'amène en Europe. Le Jongleur, Un acte d'amour et enfin Ulysse des jeunes producteurs Dino De Laurentiis et Carlo Ponti. À cette époque il rencontre Anne Buydens, une assistante dont il tombe amoureux et qu'il épouse le 29 mai 1954, la même année que la superproduction Disney Vingt Mille Lieues sous les mers. Après L'Homme qui n'a pas d'étoile, l'acteur à succès devient producteur et crée la Bryna, du nom de sa mère, et produit La Rivière de nos amours, un succès.

En 1955 il achète les droits du roman Lust for life et confie la réalisation à Vincente Minnelli. La Vie passionnée de Vincent van Gogh entraîne Kirk Douglas aux limites de la schizophrénie, l'acteur ayant du mal à entrer sans conséquences dans l'âme tourmentée du peintre. Là encore, il est nommé pour l'Oscar du meilleur acteur sans toutefois l'obtenir. Il tourne alors avec son ami Burt Lancaster un western de légende, Règlement de comptes à O.K. Corral. Sa composition du personnage de Doc Holliday reste dans toutes les mémoires. La même année, il s'investit dans la production et l'écriture d'un autre film de légende, Les Sentiers de la gloire qui permet à Stanley Kubrick de faire ses preuves. Le film ne rapporta pas beaucoup d'argent puisqu'interdit dans un grand nombre de pays européens. Avec la Bryna, il produit Les Vikings, fresque épique qui l'emmène tourner un peu partout dans le monde (dont en France). Le film avec Tony Curtis et Janet Leigh est un gros succès. L'année suivante, après le film Au fil de l'épée, sa mère meurt le jour de son anniversaire.

Vexé de ne pas avoir été choisi pour interpréter Ben-Hur, il choisit de faire son propre film épique en adaptant au cinéma l'histoire de Spartacus l'esclave qui fit trembler Rome. Une préparation longue et compliquée, un tournage long et difficile (le réalisateur Anthony Mann est remplacé par Stanley Kubrick), mais un immense succès et un rôle qui place définitivement Kirk Douglas au panthéon des stars de Hollywood. En 1962, toujours sur un scénario de Dalton Trumbo, il interprète un cow-boy perdu dans le monde moderne dans Seuls sont les indomptés, son film préféré de toute sa carrière cinématographique. Il triomphe aussi au théâtre dans la pièce Vol au-dessus d'un nid de coucou, qu'il comptait jouer au cinéma. Après quelques échecs commerciaux, dont un ambitieux, Le Dernier de la liste, il revient aux films engagés avec Sept jours en mai. Dans Les Héros de Télémark il est un scientifique qui tente de stopper la progression industrielle allemande pendant la guerre. Sur la même période, il enchaîne avec Première victoire et L'Ombre d'un géant. Après un petit rôle dans Paris brûle-t-il ? de René Clément, il retrouve John Wayne pour un western à succès La Caravane de feu.

En 1969, il tourne L'Arrangement sous la direction de Elia Kazan puis sous celle de Joseph L. Mankiewicz pour un western original et déroutant, Le Reptile aux côtés de Henry Fonda. Après une autre adaptation d'un roman de Jules Verne (assez sombre), Le Phare du bout du monde, Kirk Douglas décide de passer à la réalisation.


Déclin progressif et retrait du cinéma

Sur un sujet qu'il pense rentable, avec un budget correct, Kirk Douglas réalise Scalawag, adapté de L'Île au trésor. Le tournage est catastrophique, comme en témoigne le journal de bord, et le film est un échec total. Deux ans plus tard, il réitère l'opération avec La Brigade du Texas, western qui ne trouve pas son public. Ce dernier film incite la star à abandonner la réalisation. Ne voulant plus tourner que des films qui l'intéressent, il produit Holocauste 2000, et Saturn 3 (nommé aux Razzie Awards). Furie lui permet de se frotter au Nouvel Hollywood avec Brian De Palma et Nimitz, retour vers l'enfer de retrouver le film de guerre, mâtiné cette fois de science-fiction.

Il retrouve son ami Burt Lancaster pour Coup double en 1986. Victime d'un grave accident d'hélicoptère en Californie duquel il réchappe miraculeusement, il réduit son activité cinématographique, freinée par une attaque cérébrale en 1996. Diamonds en 1999 est l'occasion de retrouver Lauren Bacall et de recevoir au festival de Deauville un hommage pour l'ensemble de sa carrière. Une attaque cardiaque en 2001 lui enlève tout espoir de retourner au cinéma, et pourtant il accepte de tourner dans Une si belle famille aux côtés de son fils Michael et de son petit-fils Cameron. Trois générations de Douglas sont ainsi réunies pour un film sorti de façon discrète et qui ne connaîtra pas un grand succès.

Depuis le milieu des années 1990, Kirk Douglas est fréquemment honoré dans le monde entier pour l'ensemble de sa carrière. Écrivain, il a publié plusieurs ouvrages et se consacre aujourd'hui à sa fondation en faveur des enfants défavorisés.

Le 9 décembre 2016, Kirk Douglas célèbre son centième anniversaire à Los Angeles. Pour l'occasion, une fête est organisée par les soins de son fils Michael, et de sa belle-fille Catherine Zeta-Jones. Environ 150 personnes ont été invitées, dont le réalisateur Steven Spielberg ou encore l'humoriste Don Rickles.


Vie privée

Kirk Douglas s'est marié deux fois : la première fois avec Diana Dill (née le 22 janvier 1923, divorcée en 1951 et morte le 3 juillet 2015) avec qui il a eu deux fils, l'acteur Michael Douglas et Joel Douglas ; la seconde fois en 1954 avec Anne Buydens (née le 23 avril 1919), avec qui il a eu également deux fils, le producteur Peter Vincent Douglas, né le 23 novembre 1955, et l'acteur Eric Douglas, né le 21 juin 1958 et mort le 6 juillet 2004 d'une overdose.

Il a sept petits-enfants (trois enfants de Michael Douglas, dont l’aîné Cameron Douglas est également acteur, et quatre enfants de Peter Douglas).


Ses meilleurs films

Spartacus (1960)
(Acteur)
Vingt mille lieues sous les mers (1954)
(Acteur)
Grand Prix (1966)
(Producteur exécutif)
Nimitz, retour vers l'enfer (1980)
(Acteur)
Règlements de comptes à OK Corral (1957)
(Acteur)
Les Vikings (1958)
(Acteur)

Le plus souvent avec

Dalton Trumbo
Dalton Trumbo
(5 films)
Jack Cardiff
Jack Cardiff
(3 films)
John Wayne
John Wayne
(5 films)
Source : Wikidata

Filmographie de Kirk Douglas (90 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Acteur

Illusion
Illusion (2004)
, 1h46
Réalisé par Michael A. Goorjian
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Romance
Acteurs Kirk Douglas, Michael A. Goorjian, Bryan Cranston, Ted Raimi, Kevin Weisman, Richmond Arquette
Rôle Donald Baines
Note70% 3.5359153.5359153.5359153.5359153.535915
Un réalisateur de cinéma autrefois très puissant, se rapproche de la fin de sa vie. Comme il attend la mort, il se glisse dans un «rêve» où est représenté trois "extraits" du film de la vie de son fils. Suspicieux d'abord, puis curieux, et, finalement, captivé, il regarde la croissance de son fils de la préadolescence à l'âge adulte, et comment son fils poursuit l'amour de sa vie, Isabelle. Lors des "extraits" où le fils court après son amour, la voix off du père ne cesse de dire à son fils que c'est quelqu'un d'inutile et d'indésirable. Finalement, le vieil homme découvrira la vérité surprenante sur son fils et lui-même.
Une si belle famille, 1h49
Réalisé par Fred Schepisi
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Comédie, Comédie dramatique
Thèmes La famille
Acteurs Kirk Douglas, Cameron Douglas, Diana Douglas, Rory Culkin, Bernadette Peters, Michael Douglas
Rôle Mitchell Gromberg
Note56% 2.8008052.8008052.8008052.8008052.800805
Les Gromberg forment une famille à qui tout réussit, sauf lorsqu'il s'agit de communiquer entre eux. Trois générations d'enfants, chacun dans une voie différente, vivent séparés les uns des autres mais trouvent quelques moments pour partager rires et larmes en se rappelant qu'ils sont du même sang.
Diamonds
Diamonds (1999)
, 1h31
Réalisé par John Mallory Asher
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Comédie
Thèmes Sexualité, La virginité
Acteurs Kirk Douglas, Dan Aykroyd, Lauren Bacall, Corbin Allred, Kurt Fuller, Jenny McCarthy
Rôle Harry Agensky
Note54% 2.7035352.7035352.7035352.7035352.703535
Ancien boxeur frappé d'un AVC, veuf, Harry Agensky s'exerce chaque jour pour remonter la pente de sa paralysie faciale partielle. Visité par son fils et son petit-fils, il partage son angoisse devant la perspective de se retrouver à l'hospice, et raconte une de ses légendes, un combat où il aurait été payé par un truand en diamants, lesquels diamants auraient été cachés à un endroit bien précis. Harry, son fils et son petit-fils décident de partir à la recherche des dits diamants : un périple entre hommes qui les mène au casino et dans un bordel de luxe, où le petit-fils, encore mineur, est censé faire sa première expérience avec une blonde au langage provocant, Sugar. C'est justement dans ce lieu de perdition que l'on retrouve la trace des diamants, ce qui permettra à tout le monde de repartir pour un nouvel avenir plus serein.
Greedy
Greedy (1994)
, 1h53
Réalisé par Jonathan Lynn
Origine Etats-Unis
Genres Comédie
Thèmes La famille
Acteurs Michael J. Fox, Kirk Douglas, Nancy Travis, Olivia d'Abo, Phil Hartman, Ed Begley Jr.
Rôle Oncle Joe
Note62% 3.1492853.1492853.1492853.1492853.149285
Oncle joe est un vieil homme riche... si riche que ses neveux et nièces attendent qu'il meure pour en hériter. Mais quand ils découvrent que Molly, l'infirmière jeune et séduisante de l'oncle Joe, risque de tout rafler, ils décident de faire appel à Daniel McTeague Jr, neveu préféré de Joe et fils d'un écolo justicier des pauvres. Son neveu, Daniel (Danny), n'ayant plus eu de contact depuis plus de 25 ans avec son oncle, ils décident de faire la surprise à l'oncle Joe de le ramener afin d'écarter Molly et d'obtenir la fortune du vieux. Mais le lien qui unit l'oncle Joe et Danny va être un obstacle pour tous les affamés. Quant à Molly, elle a du répondant.
L'embrouille est dans le sac, 1h49
Réalisé par John Landis
Origine Etats-Unis
Genres Thriller, Comédie, Action
Thèmes Mafia, Gangsters
Acteurs Sylvester Stallone, Marisa Tomei, Ornella Muti, Tim Curry, Chazz Palminteri, Peter Riegert
Rôle Provolone Senior
Note63% 3.1999353.1999353.1999353.1999353.199935
New-York, au début des années 1930. Un gangster essaye de se ranger pour retrouver le bon chemin, mais son entourage ne l'entend pas de cette oreille.
Veraz
Veraz (1991)

Genres Drame
Acteurs Richard Bohringer, Kirk Douglas, Roger Souza, Jean-Pierre Bagot, Jean-Michel Portal, Marie Fugain
Rôle Quentin
Note54% 2.7371252.7371252.7371252.7371252.737125
Le film est un hymne à la nature. Théo est un adolescent, son père le conduit dans une école privée catholique dans le Sud-Ouest dans laquelle il sera contraint de terminer ses études. Lors d'un arrêt dans une station essence, le jeune Théo en profite pour s'enfuir et se réfugier dans la montagne. Un milieu hostile pour ce jeune fugueur qui ne connaît rien de la nature. Il fait la connaissance de Quentin, un vieil homme solitaire qui vit dans la montagne loin des hommes et se bat pour sauvegarder les derniers ours dans les Pyrénées. C'est un voyage initiatique dans lequel le vieil homme va lui apprendre à vivre dans la forêt et à comprendre le monde sauvage. Théo ressortira grandi de cette expérience.
Cinema Paradiso, 1h58
Réalisé par Giuseppe Tornatore
Origine Italie
Genres Drame, Romance
Thèmes L'adolescence, Film traitant du cinéma, L'enfance, Maladie, La mer, Transport, Le handicap, La cécité
Acteurs Philippe Noiret, Salvatore Cascio, Marco Leonardi, Jacques Perrin, Brigitte Fossey, Antonella Attili
Rôle Ulysses (archive footage) (uncredited)
Note84% 4.249544.249544.249544.249544.24954
À Rome, à la fin des années 1980, Salvatore vient d'apprendre la mort de son vieil ami Alfredo. Par cette nouvelle, c'est toute son enfance qui remonte à la surface : son village natal, en Sicile, quand on l'appelait Totò et qu'il partageait son temps libre entre l'église (où il était enfant de chœur) et la salle de cinéma paroissiale, où régnait Alfredo, le projectionniste qui, au travers des films qu'il projetait, lui apprenait la vie.
Queenie
Queenie (1987)
, 3h56
Réalisé par Larry Peerce
Origine Etats-Unis
Thèmes L'immigration
Acteurs Mia Sara, Joss Ackland, Martin Balsam, Sarah Miles, Serena Gordon, Kirk Douglas
Rôle David Konig
Note68% 3.438593.438593.438593.438593.43859
Queenie Kelley (Oberon had been known earlier in life as "Queenie O'Brien" and "Queenie Thompson") is an extremely beautiful girl of Indian and Irish descent, fair enough to pass for white. Growing up in Calcutta, however, Queenie is made all too aware of her "chee-chee" (mixed) background by her enemies, including wealthy, jaded socialite Penelope Daventry.
Coup double, 1h44
Réalisé par Jeff Kanew
Origine Etats-Unis
Genres Comédie, Policier
Thèmes Transport, Le train
Acteurs Burt Lancaster, Kirk Douglas, Charles Durning, Eli Wallach, Darlanne Fluegel, Dana Carvey
Rôle Archie Long
Note61% 3.0986253.0986253.0986253.0986253.098625
Libérés après trente ans de prisons, deux gangsters, 67 et 72 ans, décident de terminer leurcarrière par un dernier coup d'éclat...
Meurtre au crépuscule
Origine Etats-Unis
Genres Drame
Acteurs Kirk Douglas, Elizabeth Montgomery, Dorothy McGuire, Pat Morita, Ray Walston, James Sloyan
Rôle Amos Lasher
Note70% 3.531563.531563.531563.531563.53156
Elizabeth Montgomery interprète Daisy Daws, l'inquiétante infirmière en chef d'une résidence pour personnes âgées, qui utilise des méthodes bien étranges afin de se débarrasser de certains résidents malades et alités. Elle fait régner la terreur jusqu'à ce qu'un nouveau venu, Amos Lasher (Kirk Douglas), un homme qui ne s'en laisse pas imposer, contrecarre les projets de Daisy...